Semis de poivrons: Conseils & astuces pour bien réussir

Semis de poivrons: Conseils & astuces pour bien réussir

Plants poivron, bien réussir leur culture

Avoir des poivrons dans son potager est pour moi essentiel. C’est un légume savoureux et sucré qui colore et agrémente très bien nos assiettes. J’essaye toujours d’en avoir un maximum et je n’hésite pas à en congeler ou à le stériliser pour en avoir une bonne partie de l’année. Faire ses propres plants à partir de la graine n’est pas une aventure facile. En effet, c’est assez exigeant en début de croissance, lors de la germination. Il y a quelques éléments qu’il faut bien surveiller, c’est ce que je vais vous décrire plus loin dans cet article. 

Table of Contents

C’est une graine qui met du temps à germer, il faut compter environs 2 semaines avant de voir les premières feuilles sortir de terre.

Les paramètres importants à considérer pour avoir une bonne germination des poivrons:

Avoir un terreau humide pour éviter le désèchement

Pour avoir un maximum de graines qui germent, comme la plupart des autres légumes, il est important de maintenir une bonne humidité de votre terreau. Il doit toujours être humide, mais pas détrempé. Personnellement, j’arrose toujours avant de poser les graines pour que le terreau absorbe un maximum d’eau. Pour garder la terre humide pendant plusieurs jours sans devoir arroser à nouveau, je pose dessus un carton ou une plaque qui permettra d’éviter l’évapotranspiration. C’est de cette manière que je réussi au mieux mes semis.

Garder le terreau tiède

L’autre critère important en début de germination est la chaleur. Pour que les graines de poivrons ou de piment germent correctement, elles ont besoin d’un minimum de 20°C constant. Vous avez donc 2 options; soit vous mettez vos semis près d’un radiateur, soit près de votre chaudière, bref quelque chose de chaud mais pas trop. Attention que les chauffage ont tendance à dessécher la terre donc regardez de temps en temps si la terre est toujours bien humide. 

En début de germination, on peut éventuellement mettre son bac au dessus de sa chaudière si vous avez la place, c’est une chaleur moins forte et plus diffuse qu’un radiateur. 

Sinon vous pouvez opter pour un tapis chauffant pour semis/terrarium (c’est la même chose). C’est ce que j’utilise personnellement ca rend les choses plus simples et ma femme est contente que j’utilise plus les appuies de fenêtres pour y mettre mes plants. 

 

La lumière

Comme toutes les plantes, la lumière est essentielle pour que la croissance se fasse correctement. Dans la phase de germination, ce n’est pas essentiel. C’est pour cela que j’ai dis que vous pouvez laisser vos bacs de semis près d’une chaudière par exemple. Il sera important de regarder de temps en temps si les petits pousses sorte de terre. C’est a ce moment qu’il est important de les exposer suffisamment a la lumière. 

Lors de la phase de croissance de la plante, vous avez 3 options je dirais : 

 

  1. Placer vos bacs de semis près d’une fenêtre. Il faudra veiller a retourner de temps en temps vos plants car ils auront tendance a tourner la tete vers la lumière. En cas de forte chaleur vos plants peuvent subir un surplus de chaleur et faire la tronche.  
  2. Investir dans une lampe de croissance. Après avoir fait pendant plusieurs années avec une fenêtre, c’est quelque chose qui prend vite de la place et peut devenir bordélique dans une pièce a vivre. Je fais donc mes semis a la cave à présent.
  3. Placer vos caissettes de semis dans une serre. C’est l’idéal car vous ne manquerez pas de lumière et la chaleur sera au rendez-vous.  
Articles dans la même thématique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.